Laurent Gbagbo ne demande pas des milliards…

Publicités

Ces jours-ci, des internautes ont calculé que le président Laurent Gbagbo va percevoir des milliards de la CPI, en guise de dommages et intérêts. Du coup le président ivoirien se trouve parmi les personnalités les plus riches du monde. En réalité, si son combat se résume à des milliards à encaisser, cela revient à dire que l’on n’a rien compris de sa culture politique. Au plus fort de la guerre en mars-avril 2011, les grandes puissances lui ont fait deux propositions. Première proposition: « Tu te tais; tu prends tes bagages et ta famille. On vous transporte aux USA. Vous n’avez plus de soucis. On prend tout en charge: appartements , véhicules , sécurité rapprochée, nourriture, santé, argent de poche, compte bancaire garni. En contrepartie tu laisses de côte cette affaire de décompte de voix et tu déclare que Alassane Ouattara Dramane est sortie vainqueur des urnes. »

Deuxième proposition: Si tu n’acceptes pas la première proposition et que tu insistes en disant que tu es le vainqueur du vote nous allons vous tuer: on va bombarder ton pays. On va bombarder ta résidence.. Si tu sors vivant, on va te capturer et t’enfermer à jamais dans un pénitencier »

Laurent Gbagbo a choisi sa voie. Résister. Aller jusqu’au bout. Faire comprendre à l’occident que le temps des nègres de pacotille est du passé. Le moment où l’on obtenait tout des rois nègres avec simplement du tissu, des chapeaux, du whisky et autres pacotille est passé. Cela fait 10 ans . 11 avril 2011; 11avril 2021. Le président Ivoirien traverse l’enfer dans la dignité et bouleverse par son courage l’histoire du monde.

Allons donc à l’essentiel. Laissons de côté les questions de pacotille. Laurent Gbagbo sait d’où il vient et où il va. Adhérons à son idéal et restons à l’écoute.

Ano nianzou

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *