Zacharia: spécialité : fil de fer

Au fond des ruelles qui se faufilent entre maisons dégradées, tôles rouillées et maquis ayant pour spécialités agoutis et biches à la sauce graine accompagnée de riz et de foutou banane, se trouve l’atelier de Zacharia. Installé sur un tabouret à la gare des Gbaka de Gagnoa, l’homme contorssionne les rouleaux de fil de fer dans tous les sens pour fabriquer des ustensiles de cuisine : cuvettes pour essorer la vaisselle, grille à double faces pour braiser le poisson . Chaque objet bien que destiné à un usage pratique est une œuvre d’art de valeur. Zacharia m’a expliqué qu’il n’a pas fait d’apprentissage chez quelqu’un et que ses créations sont parties de lui- même

Ano Nianzou/ anonianzou841@gmail.com

les poissons incontournables…

Hareng , maquereau et chinchard sont les poissons incontournables dans la cuisine Ivoirienne. Les coûts sur le marché sont supportables . Une fois fumés au feu de bois, ces poissons se conservent sur une longue période.

Les enfants “se liment” sans pitié.

Votre fille ou votre petit garçon est timide. Il a du mal à s’exprimer en classe. Inscrivez le dans un club de taekwondo. Bien vite , il sortira de sa timidité.

Consultez nos groupes et pages Facebook : Nianzou Dunand/ La mode vivante/ Dieu mon amour et ma force/ Maman Marie je t’aime de tout mon cœur

Contact : anonianzou841@gmail.com/+ 225 07 08 42 78 48

Mon grand Amour pour Mahoua

Elle s’appelle Mahoua Bakayoko. Elle écrit des livres. Une quinzaine. Je suis tombé amoureux de ses œuvres. J’en ai achetés deux. En ces temps de difficultés deux livres, c’est beaucoup pour mon porte-monnaie. Mais, un homme amoureux fait vite le pas surtout q’un beau livre vaut mieux qu’un poulet braisé accompagné de Kiravi . Voici quelques titres :

Port-Bouët : les bœufs ont plus de chance

Les habitants de l’ Abattoir ont été chassés du quartier et leurs maisons entièrement détruites généralement en pleine nuit sous la pluie battante. Il y a eu des affrontements ayant occasionné des pertes en vies humaines. Les bœufs ont eu plus de chance. Ils sont restés en place.

Maïs est trop doux

En juin les ivoiriens fêtent le maïs. On en trouve dans tous les coins de rue en braisé ou en bouilli et surtout à prix doux. 150 f et 200 f pour les maïs dodus

Alberic Mandjoba, témoin de l’histoire n’est plus…

Le 10 juin 2024, Alberic Mandjoba est décédé à Bondy dans la banlieue parisienne. Il s’était rendu en France pour des raisons de santé. Qui veut savoir comment le premier président de la Côte d’Ivoire Félix Houphouet Boigny est intervenu dans les guerres du Biafra au Nigeria et de l’Angola avec l’affaire Savimbi, quels sont les moyens logistiques et financiers engagés par la Côte d’Ivoire pour s’ingerer dans les affaires intérieures du Nigeria et de l’Angola, doit necessairement passer par l’un des grands argentier du pays : Alberic Mandjoba. .Une homme affable et discret qui a su garder les informations stratégiques et sensibles sur la politique étrangère de son .pays. Malheureusement il à s’en est allé sans laisser des “,traces”, sans écrire ” l’histoire “. La presention des condoléances a débuté le samedi 29 juin 2024 de 18h30 à 21h30 à son domicile familial à la cité Allabra à Abidjan. Elle prend fin le lundi 1er juillet 2024.

Dirabou Alberic Mandjoba sera inhumé dans son village Aboboté le vendredi 5 juillet 2024.

kababeleké est arrivé

Kababeleké veut dire maïs. Nous sommes dans la saison des maïs. C’est frais. C’est doux. On en trouve dans tous les coins de rue sous forme grillée sur des fourneaux à charbon ou bouillie .