Lzurent Gbagbo arrive…

Laurent Gbagbo et son épouse Nady Bamba arrivent à Bayota le samedi 28 Janvier 2023. Sur place le comité d’organisation s’attèle à la réussite du plus grand événement de ce début d’année 2023. Plus de 15 à 17 000 personnes sont attendues.

Ano Nianzou/ anonianzou841@gmail.com

Bonne année 2023

L’année écoulée a été extrêmement difficile pour moi : au niveau du transport, j’ai eu un gros souci. J’ai stationné ma moto devant un magasin. Le temps de faire mes achats et revenir, mon engin a disparu. Que faire ? J’ai simplement dit ceci : « Tout ce que Dieu fait est bon !»Comment me déplacer ? Avec ma moto je faisais de longues distances à moindre frais. J’allais à Bassam les fins de semaine. Je visitais Jacqueville pour acheter du poisson frais chez les pêcheurs en bordure de lagune. Je n’ai plus de moto. Que faire ? J’ai opté pour le bus découvrant ainsi un autre monde difficile. Encore une fois je me suis dit : « Tout ce que Dieu fait est bon ». Ces petites difficultés que j’ai rencontrées en 2022, ne sont pas la fin du monde. Il y a pire : les parents et amis, les voisins et collègues qui disparaissent en grand nombre à la suite de maladies mystérieuses. Que faire ? Que dire ? Evidemment j’ai trouvé consolation dans ma phrase magique : « Tout ce que Dieu fait est bon »Peut-être devrais-je prendre mes responsabilité en me remettant en question et surtout être capable de sortir du fatalisme qui me met dans l’impossibilité de m’assumer. On a volé ma moto ; une bonne assurance m’aurait permis de racheter une nouvelle plus performante. Les décès en cascade ont des explications. Notre système de santé ne dispose pas d’équipements « évolués » pour combattre les maladies. Le nombre des malades augmente ; celui des médecins diminue. Le prix des médicaments n’ont rien à envier à ceux du diamant, de l’or et du cobalt. La mort continuera de gagner du terrain aussi longtemps que les choses resteront en l’état. Le Dieu-Amour que j’adore n’est pas responsable de nos malheurs et insuffisances .

Ano Nianzou/ anonianzou841@gmail.com.                Consultez  : www.anonianzou.com/www.lamodevivante.com

Consultez également nos pages et groupes Facebook : Nianzou Dunand/La mode vivante/

Nos contacts :anonianzou841@gmail.com/ +225 07 08 42 78 48

Une belle église à Larabia

Sur la route qui mène au sud est de la Côte d’Ivoire, notamment a Aboisso, il y a une belle petite église dans le village de Larabia. J’ai fait une halte pour une prise de vue de l’édifice.

Le malin des Gbaka va s’arrêter

On a souffert avec les gbaka pendant les fêtes : agressivité, conduite en état de drogue, non respect de la parole donnée aux passagers, stationnements dangereux mettant en danger la vie des voyageurs, problèmes de monnaie sans oublier l’excès de vitesse. Les fêtes sont finies les gbaka attendent “clients avec respect.”

Un espace de sérénité

Dans la cité Allabra à la Riviera 3, il y a une chambre d’hôtes pour votre séjour sur Abidjan. Cet hébergement qui peut accueillir 2 personnes est indiqué pour le repos et la réflexion . En fait c’est un séjour dans une résidence de verdure et de sérénité. La nuitée est de 25 000 FCFA y compris le petit déjeuner. Pour la réservation anonianzou841@gmail.com

Sur les traces de Laurent Gbagbo. Acte 3

La femme du président Laurent Gbagbo: elle s’appelle Nady Bamba. Elle vient de Touba., dans la partie nord du pays . C’est une jeune dame ayant une forte personnalité mais surtout discrète. Elle ne parle pas beaucoup. Ses interview dans les médias sont rarissimes. Contrairement à Maman Simone, sa première épouse, Nady n’est pas une femme “politique” à tenir des meetings. Son trop plein d’affection pour Laurent Gbagbo est perceptible. Très attentionnée, elle guette les moindres besoins de son époux et surtout veille à soigner l’image du prisonnier noir , le plus célèbre de sa génération et de son époque, le souffre douleur des occidentaux.

Notre petite Maman Nady Bamba est journaliste . Elle est fondatrice du groupe de communication Cyclone éditrice de plusieurs journaux dont le quotidien Le Temps. Pendant les années de feu et de sang, toute la structure a été saccagée; les journalistes ont pris le chemin de l’exil; Mr Sy Savané le directeur général de Cyclone a été incarcéré. La fondatrice a trouvé refuge au Ghana puis à Bruxelles. Elle est restée près de Laurent Gbagbo pendant tout le temps de sa détention. D’une certaine manière le Woody national doit sa survie à Nady. Et cela a été clair quand il a dit lors de son premier meeting à Mama:” Je remercie ma petite femme qui était près de moi et qui m’a aidé à survivre”.

Ano Nianzou/ anonianzou841@gmail.com / Pour le groupe de médias numériques www.anonianzou.com/ www.lamodevivante.com / Les pages et groupes Facebook: Nianzou Dunand / La mode vivante / Abekan Norbert Eric justice courage solidarité

Nady Bamba ,l’épouse de Laurent Gbagbo, en arrière plan. Elle était en exil au Ghana et à Bruxelles. Elle veille sur son homme comme du lait sur le feu, prête à lui tendre un mouchoir, a relever le col de sa chemise. Textes, photos et vidéos : Ano Nianzou / Solution design et internet Ekpalè Nianzou Thibault / anonianzou841@gmail.com

Le ministre Charles Blé Goudé enfin de retour

Les choses n’ont pas été faciles. D’une prison à l’autre. D’un pays à l’autre. D’un continent à l’autre, le ministre Charles Blé Goudé a connu l’enfer sur terre. Plusieurs fois emprisonné en Côte d’Ivoire pour des raisons politiques dans des conditions inhumaines; arrêté au Ghana dans son lieu d’exil; ramené en Côte d’Ivoire puis convoyé dans le tristement célèbre pénitencier de Dame Ben Souda à Scheveningen aux Pays Bas où il a retrouvé son père spirituel le président Laurent Gbagbo, le général rentre en fanfare et la tête haute dans son pays. Ses partisans, qu’on appelait à l’époque “les jeunes patriotes” du moins ceux qui ont survécu aux années braise sont vénus l’acclamer à la place mythique de la CP1 de Yopougon, devenue trop petite pour la circonstance aux cris de ” Président! Président.”

Ano Nianzou/ anonianzou841@gmail.com

Le village de Monga a tout prévu pour son fils devenu Prêtre

Nous étions à Monga , un petit village situé non loin d’Alépé, environ 1h30 de route d’Abidjan. La partie de route qui traverse Abobo est impraticable en cette saison pluvieuse. Elle comporte des nids de poule profonds capables d’immobiliser le véhicule dans la marre boueuse.. Les jeunes du quartier tirent profit de la situation en venant au secours des véhicules en détresse moyennant quelques billets de FCFA. Après Abobo, le reste du parcourt est de bonne qualité

Nous sommes à Monga. Le village est mobilisé pour accueillir le père Gauthier Joël, l’enfant du village qui célèbre sa première messe d’action de grâce. Les parents du village ont un sens pratique. Ils ont offert au père Gauthier Joël des produits de première nécessité: table, chaises, canne à sucre, ignames…

Images de Ano Nianzou/ solution web et mise en ligne Nianzou Ekpalè Thibault

Mangrove Media/Contact anonianzou841@gmail.com/+225 0708427848

Les fêtes ont déjà commencé dans les quartiers

Souvent les gens de Mangrove-Média font le tour des “fêtes” dans les quartiers. Ce sont de moments: du bruit, beaucoup; de la bière qui coule comme l’eau du robinet; des animateurs de talent. La nuit est vite passée.

Reportage de Sonya Gbelet. Pour les contacts anonianzou841@gmail.com/+225 07 08 42 78 48

La rentrée paroissiale à Saint Jacques de Cocody

Le père curé Abekan Norbert Eric a fait sa rentrée parlementaire dans sa nouvelle paroisse où il a été mis en mission. Les homélies du prêtre “contestataire” rassemblent autour de lui les paroissiens- Il critique de manière déconcertante les comportements de la société ivoirienne: drogue, inconscience, violence, crise dans les familles…

Il est vrai qu’il n’est pas apprécié de tous. Mais son franc parler, la clarté de sa pensée, son combat pour la vérité au risque de sa vie font de lui un homme de Dieu qui inspire respect et admiration

Ano Nianzou pour www.anonuanzou.com/ Consultez également www.lamodevivante.com/ groupe Facebook Abekan Norbert Eric justice courage et solidarité