Que deviennent nos ingénieurs ?

La Côte d’Ivoire n’a t-elle pas formé des ingénieurs, des architectes, des cadres issus des grandes écoles de commerce ?

Où sont-ils ? Que font-ils ?

Pourquoi tous les grands travaux qui rapportent gros sont devenus une affaire d’hommes d’affaires venus de l’extérieur ?

L’expertise des ingénieurs et chefs de chantiers venus de très loin

L’impérialisme chinois

On parle de l’impérialisme français. On parle de l’impérialisme de la maison Blanche etc. Pas un mot sur la pression de la Chine sur l’économie ivoirienne : tous les produits de base consommés en Côte d’Ivoire sont aux mains des hommes d’affaires chinois : motos, tricycles, véhicules, vêtements, chaussures, carreaux, robinets , tous ces produits fabriqués en chine ont envahi le marché. Cela ne suffit pas. Tous les grands chantiers de développements sont également aux mains d’entrepreneurs venus de chine : le chantier du canal de Vridi, Les échangeurs, les autoroutes, les ponts.

Ano Nianzou

C’est un entrepreneur chinois qui a obtenu le marché pour rendre praticable une ruelle du Black à Adjamé Mirador

Coup de gueule de Papa Abekan

ABBÉ NORBERT ÉRIC ABEKAN

VOUS AVEZ DIT EMBARGO !
(Mon cri à la CEDEAO et à l’union Africaine)

Le blessé, au bord de la route, crie sa souffrance
Devons-nous le laisser ainsi ?

Où est-elle, cette sagesse africaine de nos ancêtres ?

Ils prenaient le temps de régler leurs différends
Sous l’arbre à palabre.

Acceptons mes frères, acceptons mes sœurs de prendre le temps pour panser les blessures du blessé.

Nos décisions couleur de réseaux sociaux
Sont trop hâtives.

Où courrons-nous si vite
Loin du blessé, au bord de la route ?

Je pense aux peuples frères du Mali, de la Guinée au peuple frère du Burkina Faso au peuple frère du Nigeria au peuple frère du Soudan et la liste est très longue.

Je pense enfin à mon peuple dont le dialogue national est grippé.

Où est-elle, cette sagesse africaine de nos ancêtres qui prenaient le temps, sous l’arbre à palabre ?

Vous avez dit Embargo ?
Alors ne pleurez plus jamais tous vos jeunes gens et vos jeunes filles
Qui, dans des embarcations mortifères creuseront leurs tombeaux sous les dents de la mer Afrique ma mère, tu es triste et amère avec ces embargos qui poussent tes enfants dans des embarcations mortifères et le blessé, au bord de la route criera toujours sa souffrance puisque pour lui sans aucun doute il n’y a plus de route.

EMBARGO, QUAND TU NOUS TIENS !

Abbé ABEKAN Norbert-Éric,

Abidjan ce 11 Janvier 2022

Secrétaire Exécutif National de la
Commission Justice, Paix et Environnement.

La misère et la souffrance ont gagné du terrain

Mille lumières qui brillent comme des étoiles. Mille déclarations des politiques sur le bonheur pour tous. A l’inverse mille milliards de misères apparentes et masquées. Que faisons-nous concrètement pour venir en aide aux plus faibles de notre société ? N’attendons pas les élucubrations des ONG et des fondations tout juste crées pour l’apparat et l’anarque. Agissons en les contactant pour leur apporter quelque chose. C’est urgent !

Ano Nianzou

Transport en commun: développer la solidarité

L’un des problèmes majeurs en cette période de fête est le transport en commun. C’est l’échec total du pouvoir dans ce domaine. Il y a des bus pompeusement appelés “Emergent”. Mais leur taille démesurée ne facilite pas leurs déplacements . Il y a des routes qui ont coûté des milliards de dettes. Mais , non seulement elles se sont vite dégradées, surtout elles sont devenues étroites et n’ont rien résolu sur la question des embouteillages géants. Le syndicat des transporteurs appendice du pouvoir, véritable armées de microbes fait la loi et impose ses trajets et ses prix sans tenir compte de la sécurité et du confort des usages. La question du métro est une légende d’une année à l’autre. Une solution alternative s’impose.

Ano Nianzou

Bousculade pour prendre place à bord d’un “Waren” à la Rieviera2. Vidéo de Ano Nianzou

Fêtes et solidarité

Le dimanche 19 décembre 2021 une ONG de la paroisse de la Sainte Famille de la Riviera 2 a posé un acte concret de partage et solidarité. Elle a offert des cadeaux aux paroissiennes qui en avaient manifesté le besoin. Ce n’était pas grand chose. Cependant le geste qui a valeur symbolique merite d’être encouragé dans un pays en crise social et économique comme le nôtre.

Bonne journée au Général Dogbo Blé

Par cette fleur découverte lors de ma marche matinale je dis “Bonne journée” à tous ceux qui souffrent. Tous ceux qui sont toujours en prison pour avoir dit non à l’injustice. Je la dédie aux militaires notamment au général Dogbo Blé. Je garde un bon souvenir de cette personnalité de l’armée ivoirienne : sobre, discrete et courageuse. Je dis merci à son épouse qui reste toujours débout

Ano Nianzou

Les fleurs saccagées

Des fleuristes gagnaient leur vie en entretenant la chaussée par la culture de fleurs naturelles. Ces jours-ci ordre a été donné de les déguerpir. Dieu merci les fleuristes ont reçu 3 lettres les informant du déguerpissement. Parfois les plantes sont mieux traitées que les humains du quartier Fany de Koumassi. Ceux-ci n’ont pas eu de chance. Ils ont été chassés de leurs maisons en y abandonnant tout y compris les livres des enfants et les soutiens-gorges des mamans

Ano Nianzou

Le temps des fleurs

Pour que l’amour et la sérénité fleurissent en.chacun.de nous

Pour les miens qui ont fêté leur anniversaire en ce mois de novembre

Pour Laurent Gbagbo qui a passé 10 années en prison par la seule volonté de la communauté internationale

Tout est éphémère en politique

Ce grand arbre est beau et puissant. Il règne en maître absolu sur la forêt. Il ne me venait pas à l’idée que le vent de la tornade pouvait le faire tomber. Dans ma marche, j’ ai été surpris de le voir étalé au sol sous la poussée du vent !

Tout est éphémère. C’est pourquoi, il est important de ne pas se surestimer et surtout de penser qu’on est au-dessus de toute chose. Et que l’on peut piétiner autrui le dépouiller impunément. Tôt ou tard se déclence le vent qui deracine le baobab

Ano Nianzou