Bon dimanche à toutes les fleurs du monde

Ce jour est dimanche 25 septembre 2022. C’est un jour de repos et de prières. Les gens de chez MANGROVE n’auront pas de repos. Certains ont couvert des mariages dans les communes. D’autres suivront les messes dans les églises et partageront les prières. Sans compter ceux qui resteront devant les écrans des ordinateurs pour traiter et partager les textes et les images dans le monde. Fini le temps où te se passe entre quatre murs dans le plus grand. Tout se partage. La guerre, la joie, la tristesse. Je vous partage ce dimanche de belles images de bonheur, de joie, de mode et fêtes. Bon Dimanche .

Ano Nianzou # anonianzou841@gmail.com/+2250708427848

Consultez nos supports. www.lamodevivante.com/ /www.anonianzou.com / nos pages et groupes FACEBOOK # Nianzou Dunand # la mode vivante # Abekan Norbert Éric justice courage et solidarité

La société des lions et des panthère

Cette fois , je vous ai envoyés au Kazaskhstan pour suivre le voyage du Pape François à Noursoultan. Sa Sainteté le Pape demande  à « toutes les puissances de la terre de “continuer   le dialogue envers tous et contre tous », et a insisté sur la nécessité d’accorder une place de choix aux femmes créatrices de la vie et des civilisations.

Après ce grand voyage  je vous ramène à notre quotidien difficile avec les démolitions sauvages des biens d’autrui dans un brouillard de faux papiers : des jugements qui piétinent le droit, huissiers sans papier,  agissant dans la précipitation et le faux. Notaires et avocats inscrits à l’ordre des usurpateurs de biens d’autrui. Nous sommes devenus un pays de sauvages et de bêtes  voraces. Des loups, lions, panthères, serpents vénéneux sous le règne de l’émergence où l’état a baissé les bras dans la construction d’une société de droit.

Enfin nous terminerons la semaine dans la beauté, la mode et l’insolite avec sa majesté le roi des Ibos,  arrivée à l’aéroport  d’Abidjan la tête « emplumée ».

Ano Nianzou

6 septembre : bon anniversaire à Michel

Bon anniversaire à toi Michel Galy. J’aurais voulu t’adresser des présents par Courrier postal. Il se trouve que je fais partie des pro Gbagbo qui rament et triment à longueur de journée derrière les claviers des ordinateurs afin que la vérité éclate sur le devenir de la Côte d’Ivoire. Je profite de ton anniversaire pour te féliciter : tu mènes un combat permanent pour l’intelligence, la culture et les libertés. C’est une fierté pour moi de te dire merci et bon anniversaire

Ce n’est pas une oraison funèbre.Il vaut mieux dire les choses quand Dieu nous offre encore le souffle de vie

Ano Nianzou

Laurent Gbagbo à Mama

La communauté internationale et les politicards de l’Elysée ont tout mis en oeuvre afin que Laurent Gbagbo soit oublié de la scène politique. Torture, emprisonnement, éloignement de son pays,. Après tant de souffrances , le Président ivoirien reste vivace et debout. Ses idées sont claires.La vision pour sont pays est précise.Son combat pour la justice et la démocratie n’a pas changé. Son attachement à son pays et à son village constitue son centre nerveux et surtout le sens de sa vie.Bien d’autres personnes à sa place auraient tenu ce langage ” La politique m’a causé du tord. Je n’en fais plus.Je reste tranquille dans mon village”. C’est mal connaître le patriarche. Prions que Dieu lui conserve son souffle de vie pour conduire son pays comme il entend le faire depuis son jeune âge

OAno Nianzou

Trop triste, trop méchant

Depuis 2011 nous constatons toutes les formes d’abus. Le plus cruel que je n’arrive jamais à surmonter est la destruction sauvage des maisons dans les quartiers où les populations manquent de tout et surtout où la survie est un miracle au quotidien. Le mode opératoire est le même. Le Caterpillar arrive par surprise. Le chef de famille est parti au travail, les enfants sont à l’école. Les mamans sont au marché. Le monstre se pointe et cognent les maisons qui s’écroulent aussitôt, dans un fracas assourdissant et traumatisant. Nul n’a le temps de sauver ses meubles et ses petits biens accumulés au fil du temps. Il y a eu même des cas ou l’écrasement des habitations est intervenu aux environs de 4 H du matin au moment où les populations dorment encore. Les compteurs CIE sont coupés. L’alimentation en eau coupée également.

Gouverner ce n’est pas seulement les routes. Gouverner c’est avoir du tact. Avoir aussi du respect pour ceux qui vous portent au pouvoir. Gouverner n’est pas la mise en place du gouvernement de la misère pour répondre aux préoccupations “affairistes” d’une communauté internationale. Gouverner c’est surtout avoir le courage de dire non quand le projet ou le programme plonge la majorité dans une grande misère.

Ano Nianzou

La prison pour les justes; la liberté pour les hors-la-loi

« Affaire Maman Béatrice  65 ans en prison » 

” Affaire Serge Maître Serge Effi Kokora et sa génitrice dame Taïba Ebagninin 95 ans en liberté”

Il y a présentement deux affaires de démolition de biens d’autrui qui font la une des réseaux sociaux. La première concerne l’avocat Serge Effi kokora et sa génitrice Dame Tahïba Ebagninin. Le duo, sous le regard de deux agents des forces de l’ordre du commissariat mixte d’Assinie, a détruit avec un Caterpillar le domicile de Laurent Ridet aux environs de 18 h30, en arguant qu’il avait obtenu une décision de justice pour le faire. En fait, nous avons obtenu la décision de justice en question. Elle mentionne l’expulsion de Laurent Ridet et non la démolition de sa maison. Seges Effi Kokora et sa mère sont en liberté. Laurent Ridet est décédé à la suite de la destruction de sa maison dans un accident de moto.

La seconde affaire fonctionne pratiquement de la même manière. Dame Béatrice âgée de 65 ans disposant de titre de propriété sur un domaine à Abobo Baoulé détruit des logements gérés par la Sogepie. Les résidents sont des instituteurs qui se retrouvent dehors en pleine saison de pluie et en période de correction des examens scolaires. La démolition a lieu en présence des forces de l’ordre. Dame Béatrice est mise en prison.

N’y a-t-il pas deux poids deux mesures au niveau de la justice ivoirienne dans les dossiers en rapport avec la loi sur la destruction des biens d’autrui ?

Là où l’affaire dépasse l’entendement c’est que non seulement l’avocat Serge Effi Kokora et sa mère sont en liberté,  mais les journalistes, moi-même et Michel Buitruille qui avons dévoilé la démolition de la maison de Laurent Ridet dans des conditions qui piétinent les règles élémentaires de droit, sommes condamnés pour diffamation en première instance à 3 mois d’emprisonnement et 3000 000 Francs en violation de la loi sur la presse, votée à l’unanimité par les députés ivoiriens le 27 décembre 2017(la loi 2017-867 du 27 décembre 2017).Elle inscrit « la dépénalisation des délits de presse, l’exclusion de la garde à vue, la détention préventive et l’emprisonnement pour les infractions commises par voie de presse ou par tout autre moyen de publication »

Je reste perplexe et je me pose la question de savoir si l’avocat Serge Effi Kokora et sa génitrice dame Tahïba Ebagninin ne  sont pas concernés par les lois de la république. Parceque nous constatons que, lorsque deux personnes commettent les mêmes infractions l’une va en prison (Dame Béatrice 65 ans) et l’autre reste non seulement en liberté, mais fait condamner journaliste et communicateur qui ont révélé les faits. N’eut été la prompte réaction des présidents Sam Vacouboué de l’Intersyndical du secteur des médias en Côte d’Ivoire et de Mr Jean Claude Coulibaly de l’Union National des journalistes de Côte d’Ivoire , Buitruille Michel et moi-même serions à nouveau une proie facile pour Serge Effi Kokora qui nous traîne devant le tribunal , une seconde fois pour diffamation.

Anon Nianzou

De belles images, de belles tenues et du bonheur

L’actualité cette semaine (Dimanche 10 au dimanche 17 juillet 20222)

Cette semaine nous étions sur le terrain. Nous avons fait beaucoup de choses à la fois : Notre appareil a découvert de très belles tenues .Nous avons beaucoup fêté avec des couples qui convolaient en justes noces. Enfin nous avons rencontré le père Alfred Beboudou. Il a célébré sa messe en anglais. Les notions d’anglais accumulées depuis de longues années m’ont aidé. Globalement j’ai pu suivre et comprendre l’homélie.

Nous avons également bossé pour le lancement du nouveau site www.lamodevivante.com. Construire un site internet est un travail difficile qui demande temps et moyens. A son achèvement notre dispositif de communication sur le web nous situera à un niveau enviable sur le réseau mondial par la beauté de nos images, la qualité de nos textes et le design de nos sites internet

Nous travaillons pour nous ; mais nous sommes également au service de ceux qui nous appellent pour leur venir en aide dans la mise en place de leur Stratégie-Réseau

Bonne semaine à vous

Ano Nianzou

Mille mercis à l’intersyndicale

Mille mercis à l’intersyndicale du secteur des médias de Côté d’Ivoire. Il nous a lavé de la honte avec laquelle Maître Serge Effi Coco-Rat nous avait couvert en nous faisant passer. Michel Buittuille et moi, pour des malfrats sans soutien et sans famille.

Nous ne l’avons pas diffamé.Nous avons simplement dénoncé dans nos supports en ligne son comportement irrationnel et méchant pour avoir détruit la maison de Laurent Ridet sans lui donner le temps de faire sortir ses biens. Nous étions en saison de pluie et l’eau a tout saccagé. Venu avec un groupe de gros bras mener l’action destructrice , ses hommes de main ont chapardé le peu de biens de valeur ayant survécu aux effets néfastes du Caterpillar .

Laurent Ridet avant de mourir a fait un constat d’huissier très précis sur la manière dont Serge Effi a procédé pour détruire ses biens et sa maison. C’est trop triste. Prions afin que Dieu touche le cœur de Maître Serge Effi pour faire de lui un être humain et non un caterpillar de

La Sagrada Familia de Barcelone

La question de l’avenir

La chose la plus importante de la vie est à mon sens l’avenir. Ne faisons rien pour faire plaisir à notre présent. Tu travailles et tu ne vies que pour le présent. Où vas-tu aller vivre à l’âge de la retraite si tu ne vies que « pour le présent »? Que deviendront tes enfants demain si tu ne te soucies pas de ce qu’ils adviendront dans le futur ? Sortons de l’instant, de l’immédiat, du quotidien. La force de l’occident s’explique par leur capacité à maîtriser l’avenir. L’occident va mettre plusieurs siècles pour bâtir quelque chose. C’est le cas de la cathédrale La Sagrada Famila de Barcelone. La construction a démarré en mars 1552. Elle mesure 172 m de hauteur ! elle n’a été ouverte que le 7 novembre 2010.

Chez nous on construit des immeubles, des routes des villes en 48 h chrono. Tout juste après la remise des clés, l’édifice s’écroule, la route bitumée se dégrade, le vent enlève la toiture de l’école ou de l’église à peine achevées.

Le temps est l’uatre nom de Dieu apprenons à garder patience

Ano Nianzou

Merci à Michel Galyprof qui a attiré notre attention sur la cathédrale La Sagrada Familia de Barcelone

Maitre Serge Effi pose des actes à rendre malade

L’avocat Serge Effi pose des actes à rendre malade. On comprend comment et pourquoi des personnes qui ont eu des problèmes avec sa génitrice Dame Ebagninin Tahiba et lui ont perdu la vie. Laurent Ridet et bien d’autres…On se demande même s’il connait les lois qu’il est censé défendre. La loi dit : « quiconque, volontairement, détruit ou dégrade plus ou moins gravement par un moyen quelconque tout ou partie d’un immeuble, navire, aéronef, édifice, pont chaussé, construction, installation…appartenant à autrui est puni d’un emprisonnement d’un à 5 ans  et d’une amande de 300 000FCA à 3 000 000 FCFA. La loi précise même ceci : « La peine est de deux à dix ans si le bien visé à l’alinéa précédent appartient à une personne morale de droit public…La loi précise encore : « Si le bien est habité et sert d’habitation » ; et la loi continue : « La peine d’emprisonnement de 5 à 20 ans si la destruction du bien visé à l’article précédent est obtenu au moyen d’un incendie ou par l’effet d’un engin ou d’une substance explosive… »

Après avoir pris connaissance de la loi ; qui doit aller en prison et payer une amande ? Maître Serge Effi qui a détruit la maison de Laurent Ridet sans  respect de la loi ou Ano Nianzou et Buitruille Michel qui écrivent des articles pour protester contre les pratiques barbares de l’avocat Sege Effi ? Voici le fond du problème tout; le reste n’est que diversion et digression. Quand il aura fini de nous faire mettre en prison, il devra lui aussi préparer ses valises pour nous y rejoindre.

Ano Nianzou