Maître Serge Effi toujours dans la violence

Pour  le prochain procès en diffamation prévu le 4 novembre 2022, nous avons pris attache avec un huissier de justice pour aller constater les abus de l’avocat. Une fois sur le terrain ses «  gros bras »  les ont violentés et tenté d’arracher et détruire leur matériel de travail. Serge Effi Kokora a même alerté le commissariat mixte d’Assinie sous le prétexte que des individus seraient entrés par effraction dans son domicile pour agresser sa mère.

 Maître Serge Effi nous a traînés devant les tribunaux. Il nous accuse, Michel Buitruille et moi de le diffamer. Lors du premier procès, nous avons été condamnés à 3 mois de prison et au payement d’une amende de 3000 000 FCFA. Cette condamnation est des plus surprenantes puisque la nouvelle loi sur la presse N°2017/867 du 27 décembre 2022, « inscrit la dépénalisation des délits de presse, l’exclusion de la garde à vue, la détention préventive et l’emprisonnement ». La condamnation est d’autant plus surprenante que nos publications reposaient sur des faits vérifiables. Nous avons pris soin de prendre des photos des actes inacceptables posés par l’avocat : la démolition de la maison de Laurent Ridet suivi de son décès, le fétiche posé dans le domicile de Mr Buitruille Michel, l’accaparement de biens familiaux communs…

L’avocat produit en grand nombre de constats d’huissier contre nous ; pour autant  il entre dans la crise de nerfs quand l’huissier de justice se présente dans la cour familiale, transformée sous ses directives, en chambrettes de passe et maquis-bar, pour   faire des procès verbaux de constat de ses abus. « Le renard passe, passe… »

Ano Nianzou

Un groupe d’individus et un machiniste, agissant pour le compte de Serge Effi Kokora se sont servis de ce Caterpillar pour démolir la résidence de Laurent Ridet. Est-ce de la diffamation d’écrire cela ?

Ano Nianzou

Cie la compagnie qui sème les incendies

J avais publié un bref reportage sur les incendies des compteurs dans mon quartier. A tour de rôle les compteurs des résidents prenaient feu. Chacun se transformait en pompier pour éteindre l’incendie. Or ce qui se passe dans mon quartier est petit.Voilà que le feu est entré dans le salon du PDG lui même. Dieu ne dort pas

Où sécher le linge?

En saison de pluie on ne sait où sécher le linge. Les familles se contentent de les étaler à même le sol. Une terre noircie par la poussière et la boue. On lave le linge pour le rendre propre et le désinfecter. Avec ce type de séchage le linge lavé devient un nid de microbe

Effi Serge sur le réseau internet

Maître Serge Effi Kokora lors du premier procès intenté en correctionnel contre Buitruille Michel et moi, a expliqué à la barre qu’il n’utilisait pas le réseau internet notamment FACEBOOK. Nous avons fait nos recherches . Nous avons retrouvé des photos que l’avocat a lui même postés sur différents sites. Ses images ne portent aucune mention codifiant l’exploitation à savoir le nom du photographe ou l’agence ; le contact et les conditions d’utilisation . Comment peut-il nous conduire devant la justice pour avoir diffusé son image sans son accord ? L’avocat doit savoir qu’on n’ affiche pas sur le réseau social des images “privées”.

https://ci.linkedin.com/in/serge-effi-a16b723a

Maître Effi Coco-Rat

J’ai eu de la nausée à la vue de cette engin que Maître Serge Effi a fait déplacer en bordure de mer au PK 18 à Assinie pour aller détruire la résidence de Laurent Ridet. Il affirme qu’il a fait cela en s’appuyant sur une décision de justice. Poursuivant notre enquête nous avons découvert que l’avocat a fait les choses en bri sans tenir compte des lois. Qui doit aller en prison et payer des dommages et intérêts ?

Ano Nianzou et Buitruille Michel ou Maître Serge Effi Coco Rat

Ano Nianzou

La grande foire aux moutons et bœufs

Il était 6h05 lorsque je suis arrivé à Port Bouët en passant par Akwaba. Déjà à partir du rond point, la rue était envahie par les bergers, les propriétaires des moutons et bœufs, les commerçants et beaucoup de démarcheurs. La route était fermée.  Parcelles de bitumées,  espaces boueuses, terrains vagues se sont transformés en des enclos. Des jeunes portants des cordelettes à l’épaule et au cou trainaient derrière eux des moutons récalcitrants. Souvent, ils se mettaient à plusieurs ! L’un tirait le mouton par les cornes, l’autre par les pates. La bête se débattait pour résister. En vain !

Aux environs de 6h15, un hélicoptère vrombissant à survolé l’abattoir. En fait, selon ce que j’ai cru comprendre, l’hélicoptère était un «  PC volant ». Il transportait  des hauts responsables de la police venue mettre en place un plan pour réduire les bouchons découlant de  cette grande foire annuelle où acheteurs et vendeurs de moutons , cabris et bœufs se retrouvent.

Ano Nianzou

La grande voie bitumée est barrée par des enclos de fortune

Maître Serge Effi ou l’histoire d’un vandalisme monstrueux et nauséabond

Serge Effi porte dans son cœur quelque chose de lourd : le déroulement d’un vandalisme monstrueux et nauséabond. Comment un être humain peut-il avoir un comportement aussi dangereux, capable de pousser autrui à perdre la vie ? Je continuerai de parler de cette affaire scabreuse. Un jour une oreille attentive s’ouvrira pour m’écouter sur les conditions dans lesquelles Serge Effi a détruit la maison de Laurent Ridet. Serge Effi sait ce qu’il a fait de mal. C’est pourquoi l’avocat fait du dilatoire…par des procès répétitifs contre Buitruille Michel et moi

Ano Nianzou

Aperçu des actes de vandalisme posés par Maître Sege Effi. Ce qu’il a fait doit le conduire à la maca selon la loi. Mais il est liberté !

Cette image est publique. Maître Serge Effi a lui-même, dans toute sa splendeur, diffusé sa photo sur sa page d’accueil FACEBOOK. On la retrouve dans bon nombre de moteurs de recherches.

Après que Serge Effi a détruit sa maison dans les conditions que l’on sait, Laurent Ridet a perdu la vie. L’avocat nous inonde de procès en diffamation espérant nous faire peur. Je ne suis pas un brave sans peur. Je suis un peureux ! Cependant je vais continuer de crier que Serge Effi n’a pas respecter la loi en vandalisant la résidence de Laurent Ridet.

Serge Effi du bluff à outrance ?

D’abord je vais définir le mot bluff : Charlatanisme, fanfaronnade, intimidation vantardise. Maitre Sege Effi est tout cela à la fois. Il traîne  Michel Buituille et moi à nouveau devant le tribunal correctionnel pour « diffamation, injure, dénonciation calomnieuse ». Il nous réclame 100 000 000 FCFA d’amende et des années d’emprisonnement.

 Je vais poser au sieur Sege Effi une seule question aujourd’hui 4 juillet 2022 : a-t-il oui ou non fait détruire au Bulldozer la maison du professeur Laurent Ridet sans respect des lois en la matière ? Laurent Ridet n’a-t-il pas perdu la vie par la suite ? Les photos et les débris sont là. Pourquoi parle-t-il de «  diffamation, injure, dénonciation calomnieuse » ?

Qui, selon la loi, doit payer des amendes et être condamné à des peines de prison ? Mr Buitruille Michel et moi ou Serge Effi qui a détruit de manière machiavélique les biens d’autrui ?

Ano Nianzou

Feu Laurent Ridet décédé à la suite de la démolition de sa résidence par Maître Serge EFFI.

Compteurs cie ou bombes incendiaires ?

A la suite de l’inondation de 2018, à la cité Allabra, la CIE , sans crier gare a arracher les anciens compteurs pour les remplacer par des nouveaux. Pour ce grand saut  dans la modernité et dans l’inconnu, les consommateurs se sont trouvés dans l’obligation de payer leurs factures avec en sus le règlement des nouveaux gadgets

Très vite les résidents se sont aperçus que les nouveaux compteurs n’étaient ni plus ni moins que des bombes incendiaires à retardement. Ils explosent comme une bombe qui secoue le quartier. La niche prend aussitôt feu. Les jeunes résidents se transforment en pompier. Qui prend du sable. Qui prend un seau d’eau. Qui s’arme d’un gros bois pour décrocher le compteur en flamme du mur.

C’est grave cette histoire de compteurs qui prennent feu dans la nuit ; il est urgent d’attirer l’attention de la Compagnie Ivoirienne d’Electricité  sur ce drame récurent

Ano Nianzou

Images des compteurs CIE qui ont explosé et causé des débuts d’incendie dans les domiciles, au quartier Allabra

Compteur CIE de Tonton Nianzou. Il a explosé et pris feu dans la nuit
Cmpteur CIE de la garderié. Il a explosé et pris feu
Compteur CIE de Tonton Ehouman

Il a explosé et pris feu en pleine nuit

Compteur Cie de tonton Touré. Il a explosé et pris feu en peile nuit