Port Bouët Abattoir: une vie intense à la nuit tombée

Advertisements

On connaît Port Bouët le jour. Franchement tout est morose: le grand marché surchargé de poissons et de produits vivriers. Les rues avec ses maquis. Les petites mamans apolloniennes qui font de la restauration de qualité en bordure des rues: bonne sauce graine, arachide et claire, accompagnées de foutou de banane et riz…C’est la partie pile. La nuit, la ville se donne rendez-vous à l’abattoir. La fête permanente, les femmes, l’alcool, la musique, la drague constituent la partie “face”. Je n’avais jamais imaginé que cet abattoir où j’ai l’habitude d’acheter la viande de bœuf et de mouton, où tous les acteurs du commerce de bétail se déplacent en exhibant fièrement machettes et couteaux à la taille, se transformait à la nuit tombée en temple des loisirs et de la fête sans fin.

Vidéos et textes : Sonya Gbèlet. Pour vos reportages et couverture média, laissez un SMS à Sonya Gbélet au 225 07 08 42 78 48 quinze jours avant

Advertisements

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *