Chez les tisserands de Bomizambo

Du lundi 18 au vendredi 22 janvier 2021, je me suis rendu à Bomizambo, un village situé sur l’axe Abidjan-Bouaké. C’est là que les tisserands Baoulé tissent les plus beaux pagnes baoulé du monde. Des tissus en pure coton fabriqués à la main , fil après fil et jour après jour. Il faut souvent 3 mois de labeur de sortir le pagne baoulé que les chefs , les hautes personnalités ainsi que les personnes qui convolent en justes noces portent lors des grandes cérémonies. Depuis la guerre meurtrière menée par la rébellion contre le pouvoir du président Laurent Gbagbo et la chute de ce dernier, la Côte D’Ivoire est plongée dans le marasme économique; sans compter les effets néfastes du covid qui a freiné le déplacement des touristes et des investisseurs occidentaux vers le pays. Les tisserands de Bomizambo produisent sans pouvoir trouver de clients. La vie est devenue difficile. Le pouvoir en pace depuis avril 2011 à certes construit de nouvelles routes sur quelques grands axes. Malheureusement affirment les populations: « Le goudron ne nourrit pas ». Post de Ano Nianzou

Les plus beaux pagnes de coton tissés main du monde sont produits à Bomizambo en Côte D’Ivoire. Mais la guerre a tuer les espérances en une vie meilleure chez les tisserands: pas de débouchés, plus de touristes, surenchère sur le prix de la matière première entrant dans la fabrication des pagnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *