Au pays des malfrats

Depuis des années je parle du désordre dans les quartiers où le parti au pouvoir compte le plus de militants comme à Adjamé par exemple: organiser la circulation automobile, former les populations à la discipline et à l’hygiène, mieux gérer la sécurité des personnes et des biens. A cet effet une fois à la gare Renault d’Adjamé le voyageur est pris en sandwich entre plusieurs jeunes qui proposent de force ou de gré leurs services: porter vos bagages, vous guider, assurer votre sécurité…Vous subissez en cas de refus, des menaces qui se terminent par des agressions physiques le vol de votre sac à main , votre porte-monnaie ou votre téléphone portable. A maintes reprises je me suis demandé à quoi servent le maire et les services de sécurité dans ce quartier où les malfrats règnent en maître ? Ano Nianzou .Post du 3 février 2021

La gare d’Adjamé Renault, au pays des malfrats et du désordre total

Les épidémies de fièvre jaune déciment les premiers missionnaires

Le père Abekan Norbert Eric parle de l’arrivée des premiers missionnaires, il y a de cela 125 années. Cette pénétration n’a pas été facile. Il a fallu du courage, de l’ entêtement et une foi en Dieu sans limite pour poser les premières bases de l’église catholique dans le pays. Les missionnaires, venus de l’occident, étaient confrontés aux accidents dès le débarquement: les fractures aux jambes à la descente des navires, les épidémies de fièvre jaune, l’hostilité des populations ne facilitaient pas la tache. C’est dans ce contexte difficile que l’église catholique s’est implantée. Par la suite les premières écoles ont formé des prêtres. Certains sont devenus des Mon seigneurs ivoiriens qui ont marqué la vie politique et religieuse en Côte D’Ivoire. Interview réalisée par Ano Nianzou le dimanche 31 janvier 2021

Sur les traces du prophète Moïse

Le samedi 30 janvier 2021, je me suis offert une petite marche sur la plage à Modeste, sur la route de Bassam pour respirer l’air pure. J’ai alors rencontré un petit groupe de mamans venues prier. J’ai trouvé la scène intéressante. Nous avons échangé. C’était difficile au départ de les convaincre de s’exprimer devant ma caméra. Par la suite elles ont accepté de s’ouvrir .Elles sont membres d’une communauté évangélique, le ministère international pour la révélation et la délivrance des âmes captives, située au 2 Plateau. Elles m’ont expliqué que le Seigneur les a conduits sur la plage comme le prophète Moïse l’avait fait en son temps en guidant son peuple au bord de la mer. La chargée de la communication Mme Kouadio est institutrice. Elle est menue et s’exprime avec aisance. Bien que chrétien catholique engagé , j’ai apprécié la grande ferveur qui les anime. J’ai promis que je viendrai prier avec eux un mercredi si mon temps me le permet. Ano Nianzou post du 31 janvier 2021

Mel Eg Théodore: Un ministre pas comme les autres

Le ministre Mel Théodore nous a quitté le 11 février 2019. Il a consacré sa vie à Dieu. Il prêchait la Parole . Il avait à cœur d’offrir un temple monumental à la gloire du Seigneur. Il a posé les bases de son édifice. L’ouvrage déjà noirci par les intempéries est resté inachevé. Sa communauté » la nouvelle alliance chrétienne » existe-elle toujours? Fondateur du parti UDCI (Union Démocratique de Côte D’Ivoire Citoyenne) Eg Théodore a été député, maire puis ministre du président Laurent Gbagbo pendant la période où les rebelles attaquaient la Côte D’Ivoire. Je l’admirais ; ayant gardé son esprit d’artiste il faisait partie des jeunes qui ont grandi sous la protection de Felix Houphouët Boigny; cependant il est resté une personnalité simple et joviale. Il lui arrivait souvent de se mettre dans les rues pour faire passer ses idées. C’est ainsi que je l’ai rencontré le 19 septembre 2006 au plateau , en train de distribuer des tracts sur le civisme. Il avait à cet effet posé une grosse télévision sur la corniche pour permettre aux passants de s’informer. Les jours qui ont suivi, Mel Theodore apprend que sa télé a été démonté et emporté par ses admirateurs!. Laurent Gbagbo l’appréciait pour sa liberté d’esprit et d’action J’ai retrouvé cette vidéo dans ma documentation. Partagez-la pour lui rendre un hommage à titre posthume deux années après sa mort. Post de Ano Nianzou publié le vendredi 29 janvier 2021

Mel Eg Théodore le ministre de la rue. Vidéo de Ano Nianzou

Côte D’Ivoire: les artisans du pays baoulé

L’un des dinosaures de l’artisanat en Côte D’Ivoire se trouve à Bouaké. Le temps est passé. Il y a eu la période la guerre. La ville a été assassinée par une horde de rebelles qui selon elle, combattait pour la démocratie , la liberté , le bonheur et le développement. Cette horde a elle même perdu l’espoir d’apporter une vie meilleur aux populations de la ville. Certains sont pourchassés, emprisonnés (Soul to Soul), d’autres en exil(Soro Guillaume) sans compter ceux qui ont été empoisonnés ou tout simplement exécutés. Et cette liste est longue; Les Mobio, IB , Wattao dont la mort pose mystère ! Cette vidéo pour dire qu’il y a encore beaucoup d’expertises dans la ville. Comme cet artisan installé dans son atelier de Nimbo à l’entrée de la ville où il continue vaille que vaille dans une atmosphère morose à produire des objets d’art de très belles factures. Post de Ano Nianzou. Vendredi 29 Janvier 2021

Le vrai son

On est fatigué des faux sons; les fesses qui remuent en désordre, des visages photoshopés par les produits cosmétiques, hommes et femmes devenus miraculeusement couleur blanche. La même danse , la même chorégraphie, le même rêve d’un monde de belles voitures, de belles résidences, de champagne qui coule à flot et de belles femmes sorties de l’imaginaire. Vraiment on est fatigué de tout .Et cela fait plaisir d’écouter le vrai son. Ano Nianzou. Post du 28 janvier 2021

Chez les tisserands de Bomizambo

Du lundi 18 au vendredi 22 janvier 2021, je me suis rendu à Bomizambo, un village situé sur l’axe Abidjan-Bouaké. C’est là que les tisserands Baoulé tissent les plus beaux pagnes baoulé du monde. Des tissus en pure coton fabriqués à la main , fil après fil et jour après jour. Il faut souvent 3 mois de labeur de sortir le pagne baoulé que les chefs , les hautes personnalités ainsi que les personnes qui convolent en justes noces portent lors des grandes cérémonies. Depuis la guerre meurtrière menée par la rébellion contre le pouvoir du président Laurent Gbagbo et la chute de ce dernier, la Côte D’Ivoire est plongée dans le marasme économique; sans compter les effets néfastes du covid qui a freiné le déplacement des touristes et des investisseurs occidentaux vers le pays. Les tisserands de Bomizambo produisent sans pouvoir trouver de clients. La vie est devenue difficile. Le pouvoir en pace depuis avril 2011 à certes construit de nouvelles routes sur quelques grands axes. Malheureusement affirment les populations: « Le goudron ne nourrit pas ». Post de Ano Nianzou

Les plus beaux pagnes de coton tissés main du monde sont produits à Bomizambo en Côte D’Ivoire. Mais la guerre a tuer les espérances en une vie meilleure chez les tisserands: pas de débouchés, plus de touristes, surenchère sur le prix de la matière première entrant dans la fabrication des pagnes