Démolition sauvage au Quartier Fany

Lors de mon reportage j’ai vu par-ci et par là des effets personnels écrasés par les bulldozers. Un soutien au sol. Une preuve que les mamans et leurs enfants ont quitté dans la peur et la précipitation leurs maisons. Elles n’ont pas eu temps de faire valises et balluchons

Les patients grognent

Le centre médical “Mère Maria Élisa Andreoli”fait attendre les malades pendant trop longtemps. Je me suis rendu pour un e consultation en cardio. Arrivé à 13 h, c’est â 18 H que le cardiologue m’a reçu. Venus en grand nombre les patients étaient à la limite de la crise de nerfs. Il est vrai que le centre aide les familles ayant des revenus modestes ne disposant pas d’assurance. Pour autant le prix abordable des consultations ne doit pas justifier les longues heures d’attente

Ce n’est pas une œuvre d’art

Lors de la dernière pluie l’eau est sortie des canalisations pour suivre son chemin en traversant le pont, emportant dans sa course folle des écoliers. Ce passage en force a laissé ses marques. C’est donc une œuvre d’art de nature endiablée

Adjamé Forum: déjà en fête

Nous sommes à 42 jours des fêtes de fin d’année. Le forum a déjà fait le plein : des camions surchargés de marchandises. Ils ne savent oû stationner. Des commerçants qui portent sur la tête des cartons d’achats. Des piétons qui se bousculent. Le hurelement infernal des caisses à musiques. Le Forum est déjà dans le rythme des fêtes

Merci à ma tante Mamie Niamkey Kwao

Cette semaine je publie une série de reportages sur mon village, Assinie Mafia. J’ai pu faire de longues ballades . J’ai produit des vidéos et photos; J’ai rencontré des chefs et notables et surtout je me suis enrichi encore plus en profondeur sur mon origine et ma culture. Assinie est certes un paradis . Hélas! la vie est extrêmement chère. Aussi je remercie maman Akwa qui m’a offert le gite et le couvert tout le temps que j’ai passé dans le paradis des N’zima.

Les gens d’Assinie Mafia consomment du riz sauce et surtout le foutou qui est un mélange de banane et de manioc. Le riz et le foutou sont accompagnés de sauce claire, arachide et graine. Je vous conseille de faire un tour le midi sous le manguier où elle est installée non loin du cimetière à Sagbadou. Le plat coûte 800 CFA. Voici son téléphone Tantie Afiba +225 01 03 00 46 15

Mon actualité de la semaine est aussi l’histoire de ce jeune collégien qui pêche les tortues dans le marécage non loin de sa maison. Il les élève et les vend J’ai produit une vidéo sur le sujet

Tout n’est pas rose dans le paradis d’Assinie Mafia. L’embouchure , cette plage merveilleuse de mon enfance est devenue un ghetto touristique. On y a posé des cabanes en désordre et mal entretenues. Les jeunes venus d’ Abidjan s’y agglutinent.

Enfin je vais vous amener sur les chemins de l’exil au Ghana . En Avril 2011, alors que les rebelles commettaient des massacres tous les azimuts, bon nombre d’opposants ont emprunté ces vieux véhicules pour se rendre à New Town au Ghana par le bord de mer. Je suis aussi passé par là. Coincé entre cartons et sacs de riz, la peur au ventre, j’ai emprunté le chemin de l’exil. J’en parle dans mon livre intitulé:” Sous les bombes de Char-Kozy” publié aux éditions l’harmattan 2013. J’en ai écrit d’autres par la suite. Présentement je cherche un éditeur pour mon dernier bébé “Maman Ploum Jusqu’au bout de l’amour”