Assinie, la Venise

A Assinie le poisson ne manque pas. Les femmes le vendent très frais sur la plage. Vous les aidées à descendre les cuvettes. Vous discutez le prix. Si vous tombez d’accord vous aurez du bon poisson frais et délicieux pour votre repas du jour

La population se déplace beaucoup en pirogue ou dans de petit bateaux pour se rendre d’un point à l’autre

Chaque résidence nichée non loin des palétuviers, dispose de son ponton pour les bateaux

Carnet de famille

Kyrian est habitué aux longs voyages autour du monde. Cette fois il a décidé de prendre la direction du pays où son père est venu au monde. Accueilli dans la cour familiale, il a pu échanger et partager la vie au sein de sa grande fratrie.

Ses grands parents étant de milieu modeste, Kyrien a dû s’adapter a leur façon de vivre en se déplaçant en Gbaka.

Habitué aux voyages , il ne s’est jamais départi de son calme quand il se déplace dans les quartiers très animés comme le Forum à Adjamé.

Il avait déjà visité la Chine où la foule est plus dense, l’Inde, le Brésil. Partout il avait choisi des vêtements de coton souples et simples de manière à passer inaperçu

Le globe trotteur observe plus qu’il ne parle. Est-il chinois ? Mauritanien? Indien ? Vient-il du Cap Vert? Habitué aux surprises des voyages, il se dit que tout peut arriver à tous les moments. Il fait donc très attention quand il marche dans la foule. Combien de fois n’a-t-il pas été délesté de son porte-monnaie ? Quelqu’un s’approche , fait semblant de te demander un renseignement, entre temps son partenaire qui s’est rapproché de toi a eu le temps de soustraire ton porte-monnaie

La nourriture dans les restaurants coûte cher. Il se contente des plats des maquis-par-terre. On y mange bien à bas prix. Kyrian a savouré le riz au gras de la célèbre maman Niang. Issue d’une famille d’origine sénégalaise d’Abidjan, Niang prépare l’un des meilleurs Tchep d’Adjamé quartier Mairie.

Kyrian retrouve sa marraine. Elle se nomme Mamie Sohon Justine. Elle est pharmacienne. Au cours de cette rencontre les plats les plus succulents se sont succédés sur la table

Enfin le beau sourire du globe-trotteur lorsqu’il retrouve sa Mamido dans la cour familiale

Pour vos reportages contacter Sonya Gbèlet au +225 07 08 42 78 48. Laisser de préférence un SMS

Il y a une fin en toute chose

Il faut songer à quitter le paradis de Buitruille Michel. Il y a une fin en toute chose. L’hôte nous accompagne à nouveau au ponton pour une nouvelle traversée. Le paysage est d’une beauté féerique. Je profite, avant de descendre de la pirogue, pour faire mes dernières images. C’est beau!

Pour vos publi-reportages contacter Sonya Gbélet au +225 07 08 42 78 48

Découverte d’Assinie avec Buitruille Michel

Une fois la traversée achevée, elle ne dure que quelques minutes , Michel Buitruille vous accueille près du ponton

Accueil sur le ponton suivie d’une longue marche dans les dédales de la cocoteraie pour accéder à la plage

Chaque cocotier rappelle à Buitruille Michel son enfance dans la plantation de son oncle Krowa, lorsqu’il accompagnait désherber, ramasser les noix de coco, les casser, les faire sécher , les mettre dans les gros sacs avant de les embarquer à bord des pinasses pour la commercialisation sur Abidjan.

En bon archiviste , le propriétaire des lieux a pris soin de mentionner sur chaque cocotiers les grands moments de sa vie. Chose amusante chaque arbre porte un nom en rapport avec ses visiteurs les plus importants. Il y a le cocotier Peuvrelle, le nom d’une famille de Français venue de Doullens en France, célébrer ses noces à Assinie

Découverte d’Assinie avec Buitruille Michel

Buitruille Michel a un nom spécial, souvent difficile à prononcer. Il n’est pas Français encore moins Américain. Il est originaire d’Assinie Mafia. Sur sa cocoteraie, héritée de ses parents , notamment son père Nianzou , son oncle Krowa et sa tante Adjo, il y construit, sa maison entièrement en bois. Une très belle demeure à l’époque où le lieu n’était pas encore l’eldorado touristique comme c’est le cas présentement.

Il fait donc partie des doyens-propriétaires des cocoteraies qui font la légende d’Assinie. Il nous a invités à venir découvrir sa plage mythique, une Castel Gondolfo version ivoirienne qui accueille les plus hautes personnalités de la république: les présidents Alassane Dramane Ouattara, Henri Konan Bédié, Ahmed Bakayoko, Wattao y ont érigé des résidences à faire rêver.

C’est par cette barque que les visiteurs accèdent sur le bord de mer.

Vidéo de Sonya Gbélet: découverte d’Assinie

Des images de Buitruille Michel

Buitruille Michel a publié sur son compte FACEBOOK des images de très grande valeur. J’ai fait du copié-collé sur www.anonianzou.com. Les photos présentent la “dépouille” du premier pont. Pourquoi avoir détruit l’ouvrage ? Le pouvoir de l’époque aurait pu le laisser en vie comme une richesse touristique pour l’avenir. Des visiteurs seraient venus du monde entier

Peut être une image de étendue d’eau
Peut être une image de plein air
Peut être une image de lac, arbre et nature